Ce que nos chevaux pensent

 

Si les chevaux pouvaient parler, il serait probable que nous soyons surpris.

 

Je me suis toujours demandé quel type de discussion pouvaient avoir nos fidèles chevaux le soir, rentrés au box et débarrassés de leurs cavaliers. Dans un de mes anciens clubs, il y avait un cheval dénommé Narvic. Célèbre pour son légendaire coup de dos … Pas sur l'obstacle hein, mais pour te faire tomber,pour t'envoyer faire un petit plongeon dans la boue en plein mois de décembre. C'était sans hésiter le recordman des chutes au centre équestre. Son palmarès était tellement impressionnant que l'allée entière de l'écurie n'aurait pas suffi.

Alors je l'image bien fièrement faire la liste de ses victimes de la semaine devant ses copains de box à ses copains de box programmer ses prochaines ruades.

 Que peuvent-ils bien penser aussi, quand tu viens les chercher au pré ? Lorsqu'ils te regardent patiemment arriver de loin jusqu'à que ce que tu ne sois plus qu'à quelques mètres, et soudainement partent tous en même temps à l'autre bout du pré, défoncent une clôture, se roulent dans la boue et labourent le terrain de foot de l'école voisine. N'essayez pas de me faire croire qu'ils ne se sont pas donnés le mot … !

 Et après une bonne chute...lorsque l'on regarde son bourreau à quatre pattes droit dans les yeux et que l'on se demande bien si ce dernier ne l'aurait pas fait exprès. Car non, il n'y a pas de monstre assoiffé de sang dans la haie, il n'y a pas eu de bruit suspect, il n'y a pas eu un mouvement de feuilles, en fait il n'y a rien eu du tout. La haie n'a pas bougé depuis 15 ans mais cela ne convainc pas Nestor, qui est persuadé que la haie lui en veut GRAVE et qu'elle est susceptible de l'attaquer. Il est donc préférable de faire un écart, juste pour se rassurer vous savez...

Soyons honnête, il avait juste envie de voir votre FACE dans la poussière.

 J'imagine également ce que pensent vraiment nos chevaux...De notre choix vestimentaire humain/équin. Vous savez, quand ils nous voient arriver avec le pantalon rose, le tapis rose, les guêtres roses, le bonnet rose, le collier de chasse avec des bandes roses et les cloches roses...La détresse et le désespoir de devoir porter ça devant tous leurs copains de pré se lisent clairement dans leurs yeux.

Car on est tous pareil. On ADORE assortir notre tenue avec toute la panoplie de notre compagnon. On dépense, au grand dam de notre banquier, des sommes astronomiques pour avoir le TAPIS QUI AURA TROP LA CLASSE avec votre nouvelle selle, ou pour posséder un nouveau filet équivalent à un mois de salaire parce que la muserolle est pleine de strass.

 

Personnellement, quand j'étais plus jeune, j'ai eu l'art d'assortir mon cheval en bleu ciel ...couleur très déconseillée, à part si vous aimez régulièrement faire la lessive.

 

.....Peut-être est-il préférable, dans ce genre de cas, ne pas savoir ce qu'ils pensent !