La Plage - Episode 2

 

La plage …. Le RETOUR !!!!!

 

(Pour ceux qui n'avaient pas vu le 1e épisode, voici le lien ! : http://pompinette.jimdo.com/2016/04/26/yes-fait-trempette/

Eh oui, car même si Météo France nous a prédit (à raison) un dimanche pourri et pluvieux, le centre équestre de Segré n'est peuplé que de cavaliers 'warriors' qui sont prêts à affronter vents, chutes, et marrées ...pour galoper comme des tarés ! (Grande maturité je l'avoue …).

 

Nous avons survécu au froid

Nous avons survécu à la pluie

Nous avons survécu au crottin (oui oui, je ne vais pas tarder à vous expliquer)

Nous avons survécu aux attaques des kite-surfs

Nous sommes allés …... à LA BAULE !

 

 

Petite introduction qui fait rêver pas vrai ?

 

Départ du centre équestre à 6h40 un dimanche matin. Ce n'est pas nouveau, les cavaliers ont tendance à se lever très tôt, souvent sous le regard ahuri de leurs conjoint(e)s.

Bref, trajet épique, rocambolesque.

Car il n'y avait pas de chauffage dans le camion, et que fin octobre il pèle !!!! Autant vous dire que l'on a grelotté pendant 2 longues heures avant d'arriver à bon port. Le trajet retour fut même pire, car nous étions trempés jusqu'aux os. Je n'ai jamais été aussi heureuse de devoir nettoyer le camion pour pouvoir me réchauffer et faire bouger mes doigts de pieds congelés dans mes boots.

 

 

Car le GPS n'était pas au courant que l'on était dans un camion et non pas dans une 206.

 

Qui a créé un bouchon sur un rond-point pour pouvoir reculer car le pont juste en face était un peu trop bas pour pouvoir passer ? (Je vous laisse imaginer le regard assassin des conducteurs derrière nous) Qui a failli embarquer un paquet de poteaux dans la Baule car le camion passait parfois à ras des fils électriques ?

 

 

Après avoir ENFIN trouvé le centre équestre et s'être défoulé sur la plage, il a commencé à pleuvoir … beaucoup. On a pas trouvé meilleurs endroits que le camion pour partager ensemble notre repas (la plage, ça creuse!).

Donc, dans la pisse et le crottin. Inoubliable, je vous laisse imaginer la scène.

 

Je vous laisse également imaginer la tête de Thomas, mon conjoint pour ceux qui ne le savent pas encore, quand je suis rentrée à la maison après cette journée. Pleine de boue et de crottin, trempée, imbibée du parfum spécial poney, avec toutes mes affaires de cheval à nettoyer. La copine parfaite quoi !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Marie (lundi, 21 novembre 2016 22:46)

    J'ADORE

  • #2

    Jean (dimanche, 08 janvier 2017 19:06)

    Dommage pour vous, car la plage de la Baule est belle sous le soleil