Le p'tit nouveau

 

Jusque là, je vous ai parlé des chevaux qui m'ont marqué en tant que cavalière, de mésaventures diverses et variées, mais je ne vous ai pas encore parlé de LUI. Lui, c'est Yes ! (oui je sais, je suis abonnée au nom chelou et bizarre, je n'y peux rien). Un magnifique petit pur-sang...

...Réformé des courses. Replaçons-nous dans le contexte. Ayant fini mes études (VICTOIRES!), je dois changer de région, et donc de club. Je finis par m'installer dans un joli petit centre familial (BIG UP Segré!!!!) et cherche une demi-pension. J'essaie quelques chevaux, et puis je tombe sur Yes, que j'avais déjà remarqué auparavant (trop canon le poney).

 

Soyons clairs, le premier essai a été catastrophique (refus, sur refus, sur refus refus refus refus refuuuuuuus). Pourtant, à croire que je suis masochiste (je vous interdis de répondre), j'ai flashé sur ce petit gars. En plus, ce cheval vient de l’Écurie Seconde Chance, une écurie que je suis depuis déjà deeeees années (petite promo pour ces gens bien qui se donnent beaucoup de mal).

 

Alors le fait que j’atterrisse dans la région où se trouve l'écurie Seconde Chance, que mon appart' soit à 20min de cette fameuse écurie (croyez moi, Thomas s'est arraché les cheveux en se rendant compte que c'était à deux pas de chez nous...) , et que je rencontre dans mon nouveau club un cheval venant de là-bas… Vous êtes d'accord que là , il n'y a quand même pas de hasard !!! Ce n’est pas possible.

 

C'était le DESTIN . Et ne pouvant me liguer devant tant de messages, tant de signes!... bah je l'ai pris en demi-pension.

 

 

Le petit Yes est un cheval trèèès attachant. Pourquoi ? Car il est gentil, doux (on va dire que ça change des câlins un peu brusques que pouvait me donner Séducteur) et surtout d'une grande patience. J'ai pu déjà le voir à la longe, ou je m’emmêle constamment les pinceaux, mais aussi à pied quand je renverse le pot de graisse, puis mon portable avant de trébucher dans la lanière de mon sac, tout cela sous le regard compatissant de Yes qui ne bouge pas d'un poil.

 

BREF, d'une grande patience.

 

En revanche, à cheval, ça pardonne moins. Je n’ai pas intérêt à être maladroite, car Yes, c'est simple, si tu n’es pas clair, il saute pas, il fait pas. POINT. Je pense que lorsque l'on commence un parcours de 30 cm, dans sa tête c'est déjà les Jeux Olympiques. Bon, au moins il me force à croire en nous à 300% et à lui expliquer que non, cette barre au sol ne va pas lui sauter à la figure.

 

La version de Yes

La VRAI version :

 

Aaah ce petit Yes... Il est clair que nous avons du chemin à faire ensemble, et que de nombreuses mésaventures vont combler les pages de ce blog (ça m'inquiète à l'avance). Mais une chose est sûre, il essaie toujours de faire de son mieux. Un pur sang, ça ne pardonne rien. Mais lorsqu'il a confiance en son cavalier, il donne tout !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    muriel (mardi, 08 mars 2016 21:17)

    Contente que tu aies trouvé ton bonheur :)

  • #2

    Manon (mardi, 08 mars 2016 21:29)

    Les pur sangs, tout à fait ça !

  • #3

    Jeanne (mardi, 08 mars 2016 22:24)

    Ma pauvre, il va pas te faire de cadeau !
    Bises

  • #4

    Lea (vendredi, 11 mars 2016 12:17)

    J'adoooore le dessin avec l'énorme obstacle, il m'a fait bien rire !!

  • #5

    Sysie (samedi, 26 mars 2016 09:38)

    Super blog!Les dessins sont supers
    Si j'ai bien compris tu habites dans le Maine et Loire? Moi aussi!

  • #6

    valerie (mercredi, 13 avril 2016 20:36)

    Il est top notre yes et il en a fait des progrès finalement si tu veux plus de chutes prends étoile ou notre duper triomphe lol quoique Mélanie se les réserves juste pour les chutes !

  • #7

    Frédérique (lundi, 02 mai 2016 22:13)

    Bien vu ! Les pur sont les meilleurs chevaux quand ils accordent leur confiance. L'épisode avec les barres au sol m'a rappelé la première fois où j'en ai franchi avec Roma (réformée des courses que j'ai depuis 18 mois) et je me suis retrouvée (toute seule ) dans le paddock d'à coté.