Envers et contre tout !

 

C'est bien connu … les cavaliers ne sont pas des sportifs comme les autres. Les cavaliers ont une sorte de passion, d'obsession du cheval. Soyons clairs, c'est carrément une drogue, on a besoin de notre dose journalière... On ne fait pas les choses à moitié ! C'est tout ... ou rien.

 

Qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige, on est toujours présent.

 

Ce dicton s'applique également à d'autres contraintes. Les dents de sagesse par exemple, difficulté énorme car tu es shooté aux antibiotiques et reste cloîtré chez toi, ayant une tête de hamster. Cette situation m'est arrivée il y a deux semaines.

 

Inutile de vous dire que j'ai enflé comme une pastèque et que j'ai mangé de la purée pendant plus de 6 jours ... Je me suis donc cachée chez moi en évitant les rendez-vous où mon physique aurait pu compromettre mon professionnalisme, mon sérieux ou bien ma simple réputation.

 

J'ai même refusé à Thomas d'aller voir des copains ou de boire des verres. Mais le cheval … le cheval ce n’est pas pareil !

 

Que je sois malade, amputée ou vieille, l'appel équin sera toujours plus fort.

Bon, j'avoue avoir assumé ma situation qu'à moitié... j'ai mis un foulard sur le visage en mode cowboy pendant toute la séance.

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Margo (mercredi, 24 février 2016 10:41)

    Je me reconnais beaucoup dans cet article !!!!

  • #2

    muriel (jeudi, 25 février 2016 21:42)

    c'est cool de sortir avec une warrior je trouve :)

  • #3

    Julie (dimanche, 08 janvier 2017 18:17)

    Moi j'avoue .. j'ai pas osé sortir de chez moi xD